La santé passe par les aliments!

Aliments quand on est malade

Lorsque vous n’êtes pas en forme, manger peut être l’une des dernières choses auxquelles vous pensez.

Cependant, manger les bons aliments lorsque vous êtes malade peut faire bien plus que vous donner de l’énergie.

Certains aliments peuvent vous aider à vous sentir mieux, à récupérer plus rapidement ou à rester hydraté pendant votre convalescence.

Voici 15 des meilleurs aliments à consommer lorsque vous êtes malade

  1. Soupe de poulet
  2. Bouillons
  3. L’ail
  4. L’eau de coco
  5. Le thé chaud
  6. Le miel
  7. Gingembre
  8. Les aliments épicés
  9. Bananes
  10. Flocons d’avoine
  11. Yaourt
  12. Fruits rouges
  13. Avocats
  14. Légumes à feuilles vertes
  15. Saumon

1) Soupe de poulet

Depuis des générations, la soupe de poulet est un remède contre la maladie, et ce pour une bonne raison. C’est une source facile à manger de vitamines, de minéraux, de calories et de protéines, des nutriments dont votre corps peut avoir besoin en plus grande quantité pendant que vous vous remettez d’une maladie.

La soupe de poulet est également une source riche en liquides et en électrolytes, ce qui est utile si vous risquez de vous déshydrater en raison de diarrhée, de vomissements, de transpiration ou de fièvre.

La chaleur de la soupe peut aider à réduire la congestion, car les liquides chauds ou épicés peuvent être utiles à cet égard.

Le poulet contenu dans la soupe de poulet contient également de la cystéine, un acide aminé. La N-acétyl-cystéine, une forme de cystéine, décompose le mucus et a des effets antiviraux, anti-inflammatoires et antioxydants.

La soupe de poulet faite maison à base de bouillon d’os est également riche en collagène et en nutriments qui peuvent favoriser la guérison, bien que les recherches sur les effets du bouillon d’os sur la santé immunitaire soient insuffisantes pour étayer ces affirmations.

2) Bouillons

Comme la soupe au poulet, les bouillons sont d’excellentes sources de liquide et d’électrolytes qui peuvent être utiles lorsque vous êtes malade. Lorsqu’ils sont chauds, ils peuvent également aider à soulager la congestion des sinus.

Ils sont pleins de saveur et riches en nutriments variés, tout en étant faciles à digérer pour votre système digestif.

De plus, les bouillons d’os sont riches en collagène et en acides aminés (éléments constitutifs des protéines) provenant d’os d’animaux, ce qui pourrait favoriser une récupération plus rapide, bien que les recherches manquent encore.

Si vous devez suivre un régime pauvre en sel, veillez à choisir des bouillons à faible teneur en sodium ou sans ajout de sel si vous achetez des bouillons préparés à l’épicerie.

3) L’ail

L’ail présente de nombreux avantages pour la santé et est utilisé en phytothérapie depuis des siècles.

Des études menées sur des animaux et en éprouvette ont montré qu’il avait des effets antibactériens, antiviraux et antifongiques.

Une étude menée sur 146 personnes a révélé que les participants qui prenaient un supplément à base d’ail avaient environ 70 % de jours de maladie en moins que le groupe placebo. Toutefois, les auteurs ont fait remarquer que ces données ne sont pas suffisantes pour conclure que l’ail peut aider à prévenir les maladies et que des recherches supplémentaires sont nécessaires.

En outre, les suppléments d’extrait d’ail vieilli peuvent renforcer la fonction immunitaire et réduire la gravité des rhumes et de la grippe.

Ajouter de l’ail aux aliments lorsque vous êtes malade peut à la fois ajouter de la saveur et rendre vos aliments encore plus efficaces pour combattre les symptômes du rhume ou de la grippe.

4) L’eau de coco

L’eau de coco est une boisson idéale à siroter lorsque vous êtes malade. Elle est riche en électrolytes, qui doivent être reconstitués en même temps que les liquides lorsque vous vomissez, transpirez, avez la diarrhée ou de la fièvre.

Il contient également un peu de sucre naturel provenant du fruit lui-même, qui peut servir de source d’énergie rapide et facile à utiliser pour votre corps.

Cependant, une étude a révélé qu’il provoque plus de ballonnements que d’autres boissons électrolytiques. Il serait bon de commencer doucement si vous n’avez jamais essayé.

5) Le thé chaud

Le thé est un remède favori pour de nombreux symptômes associés au rhume et à la grippe.

Tout comme la soupe au poulet, le thé chaud agit comme un décongestionnant naturel. Le thé doit être chaud pour aider à soulager la congestion, mais il ne doit pas être si chaud qu’il irrite davantage votre gorge.

Bien que certains thés contiennent de la caféine, le thé ne semble pas contribuer à la déshydratation ou à une perte d’eau accrue.

Cela signifie que siroter du thé tout au long de la journée est un excellent moyen de rester hydraté tout en soulageant la congestion.

Le thé contient également des polyphénols. Ces substances naturelles présentes dans les plantes peuvent avoir un grand nombre d’effets bénéfiques sur la santé, notamment des effets antioxydants et anti-inflammatoires et même des effets anticancéreux potentiels.

6) Le miel

Le miel possède certaines propriétés antibactériennes et, en fait, il est souvent utilisé comme pansement antiseptique pour les coupures ou les brûlures.

Le miel peut également stimuler le système immunitaire. De nombreuses personnes utilisent le miel brut local pour soulager les allergies saisonnières, mais il n’y a actuellement aucune recherche pour soutenir cette utilisation du miel.

De plus, le miel peut aider à supprimer la toux chez les enfants. Cependant, il ne doit pas être donné aux enfants de moins de 12 mois en raison du risque de contamination par la bactérie responsable du botulisme.

7) Gingembre

Le gingembre est largement utilisé dans l’alimentation, en phytothérapie et comme remède maison, et il est probablement plus connu pour ses effets anti-nauséeux. Il a été démontré qu’il soulage efficacement les nausées liées à la grossesse et au traitement du cancer.

Donc, si vous avez des nausées ou si vous vomissez, le gingembre est l’un des meilleurs remèdes naturels disponibles pour soulager ces symptômes.

Utilisez du gingembre frais dans votre cuisine, faites du thé au gingembre ou achetez du soda au gingembre dans le commerce pour profiter de ces bienfaits. Assurez-vous simplement que ce que vous utilisez contient du vrai gingembre ou de l’extrait de gingembre, et pas seulement un arôme de gingembre.

8) Les aliments épicés

Les aliments épicés, comme les piments, contiennent de la capsaïcine, qui provoque une sensation de chaleur et de brûlure au toucher.

À des concentrations suffisamment élevées, la capsaïcine peut avoir un effet désensibilisant. Elle est souvent utilisée dans les gels et les patchs antidouleur.

De nombreuses personnes affirment que la consommation d’aliments épicés provoque un écoulement nasal, en éliminant le mucus et en dégageant les voies sinusales.

Bien que peu d’études aient testé cet effet, la capsaïcine semble fluidifier le mucus, ce qui le rend plus facile à expulser. Les sprays nasaux à la capsaïcine ont été utilisés avec de bons résultats pour soulager la congestion et les démangeaisons.

Cependant, vous devez éviter les aliments épicés si vous avez déjà des problèmes d’estomac. Les aliments épicés peuvent provoquer des ballonnements, des douleurs et des nausées chez certaines personnes.

9) Bananes

Les bananes sont un excellent aliment à consommer lorsque vous êtes malade. Elles sont molles et fades, mais riches en nutriments et en glucides à action rapide. Le potassium contenu dans les bananes peut également vous aider à reconstituer vos réserves d’électrolytes, car le potassium est l’un des principaux électrolytes dont votre corps a besoin.

Un autre grand avantage des bananes est la fibre soluble qu’elles contiennent. Les fibres solubles se transforment en gel en présence de liquide, elles peuvent donc aider à inverser la diarrhée en réduisant la quantité d’eau libre dans votre tube digestif.

10) Flocons d’avoine

Comme les bananes, les flocons d’avoine sont fades et faciles à manger, mais ils apportent aussi des calories, des vitamines et des minéraux dont vous avez besoin lorsque vous êtes malade.

Une étude menée sur des rats a révélé que le bêta-glucane, un type de fibre présent dans l’avoine, contribuait à réduire l’inflammation dans l’intestin. Mais d’autres recherches sont nécessaires pour déterminer s’il pourrait avoir un effet similaire chez l’homme et être utile pour soulager les symptômes digestifs.

Au lieu d’acheter des flocons d’avoine aromatisés artificiellement avec beaucoup de sucre ajouté, pensez à ajouter une petite quantité de miel ou de fruits aux flocons d’avoine ou à l’avoine coupée en acier pour obtenir encore plus de bienfaits pour la santé.

11) Yaourt

Le yaourt contient des probiotiques bénéfiques, c’est-à-dire des souches de bactéries qui peuvent coloniser votre intestin et vous apporter des bienfaits pour la santé.

Selon une poignée d’études, les probiotiques peuvent aider les enfants et les adultes à avoir moins souvent des rhumes, à guérir plus rapidement lorsqu’ils sont malades et à prendre moins d’antibiotiques.

Une étude a révélé que les enfants malades prenant des probiotiques se sentaient mieux en moyenne deux jours plus vite et que leurs symptômes étaient environ 55 % moins graves.

Cependant, certaines personnes ont signalé que la consommation de produits laitiers épaississait leurs sécrétions de mucus, ce qui peut être aggravé lorsque vous êtes malade.

Si vous pensez que les produits laitiers aggravent votre congestion, essayez plutôt d’autres aliments fermentés contenant des probiotiques (comme le kombucha) ou un supplément de probiotiques.

12) Fruits rouges

Les fruits sont de riches sources de vitamines, de minéraux, d’antioxydants et de fibres, qui peuvent favoriser votre santé générale et votre fonction immunitaire.

De nombreux fruits sont riches en vitamine C, une vitamine antioxydante qui contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.

De plus, certains fruits contiennent des antioxydants appelés anthocyanines, qui donnent à certains fruits, comme les fraises et les myrtilles, leurs couleurs rouge et bleue.

Les anthocyanes font des baies d’excellents aliments à consommer en cas de maladie, car elles ont de puissants effets anti-inflammatoires, antiviraux et immunostimulants.

Plusieurs études menées sur des animaux et en éprouvette ont montré que les extraits de fruits riches en anthocyanines peuvent empêcher les virus et les bactéries les plus courants de se fixer aux cellules. Ils stimulent également la réponse immunitaire de votre corps.

De plus, un examen de 14 études a révélé que les suppléments de flavonoïdes, qui sont fabriqués à partir d’un type d’antioxydants présents dans les fruits, réduisaient de 40 % le nombre de jours où les gens étaient malades du rhume.

Ajoutez des fruits à un bol de flocons d’avoine ou de yaourt pour plus d’avantages pour la santé ou mélangez des fruits congelés dans un smoothie froid qui soulage votre gorge.

13) Avocats

Les avocats sont riches en graisses monoinsaturées saines, en fibres, en vitamines et en minéraux.

Ils constituent un excellent aliment pour les personnes malades car ils fournissent les calories, les vitamines et les minéraux dont le corps a besoin. Ils sont également mous, relativement fades et faciles à manger.

En raison des graisses saines qu’ils contiennent, notamment l’acide oléique (le même acide gras bénéfique que l’on trouve dans l’huile d’olive), les avocats peuvent contribuer à réduire l’inflammation tout en jouant un rôle dans la fonction immunitaire.

14) Légumes à feuilles vertes

Les légumes verts à feuilles tels que les épinards, la laitue romaine et le chou frisé regorgent de vitamines, de minéraux et de fibres. Ils sont notamment de bonnes sources de fer, de vitamine C, de vitamine K et de folate d’origine végétale.

Les légumes vert foncé sont également chargés de composés végétaux bénéfiques appelés polyphénols. Ceux-ci agissent comme des antioxydants qui protègent les cellules des dommages et aident à combattre l’inflammation.

Ajoutez des épinards à une omelette pour un repas rapide, riche en nutriments et en protéines. Vous pouvez également essayer d’incorporer une poignée de chou frisé dans un smoothie aux fruits. La plupart des légumes verts à feuilles sont également d’excellents ajouts à la soupe, qui est un autre excellent choix lorsque vous êtes malade.

15) Saumon

Le saumon est l’une des meilleures sources de protéines à consommer lorsque vous êtes malade. Il est mou, facile à manger et plein de protéines de haute qualité dont votre corps a besoin pour se rétablir.

Le saumon est particulièrement riche en acides gras oméga-3, qui ont de puissants effets anti-inflammatoires et peuvent aider votre système immunitaire à fonctionner plus efficacement.

Le saumon est également une bonne source de nombreuses vitamines et minéraux, notamment de vitamine D, dont beaucoup de personnes ne consomment pas assez. La vitamine D joue également un rôle essentiel dans la fonction immunitaire.

Résumé

Se reposer, s’hydrater et se nourrir correctement sont quelques-unes des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour vous sentir mieux et vous rétablir plus rapidement lorsque vous êtes malade.

Heureusement, de nombreux aliments présentent des avantages qui vont au-delà de l’apport de nutriments à votre organisme.

Bien qu’aucun aliment ne puisse à lui seul guérir une maladie, manger les bons aliments peut aider à soutenir votre système immunitaire et à soulager certains symptômes.

Articles similaires